Réchauffement climatique et montée des eaux : pourquoi et quel impact cela va avoir.

Depuis maintenant un siècle la terre et son climat se réchauffent. Au début on y croyait, on y voyait qu’un changement climatique passager et cyclique. Puis au fil du temps, on s’est rendu compte que les températures augmentaient réellement. On a enfin commencé à voir une corrélation entre l’activité de l’homme et le réchauffement climatique.

Ennemie publique numéro 1 ? Le CO2. Accusé de ? La fonte des neiges, des glaciers, des calottes et des pôles. Premières conséquences ? Une montée des eaux inéluctable aux conséquences souvent désastreuses.

Partons du principe que la montée des eaux est effective étant donné les nombreux cas d’école qui nous le prouvent (Inquiétude de certains pays comme les Pays-Bas ou la Nouvelle-Calédonie qui pourraient partiellement ou totalement disparaître. Les îles du Pacifique et de la mer indienne sont aussi particulièrement exposées. Enfin, de nombreuses villes en bord de mer seraient très exposés en cas de très fortes montées des eaux comme New-York ou Amsterdam.)

Je ne me présente pas comme un scientifique durant cet article, loin de là. Je veux juste exposer des faits et présenter certaines idées. Je peux me tromper, et je l’espère vraiment …

Pourquoi cette montée des eaux ?

Comme je l’ai expliqué dans l’introduction, la montée des eaux est due au réchauffement climatique. Les glaciers fondent de plus en plus, la banquise diminue de jour en jour, les neiges sur les montagnes diminuent d’année en année… Bref faites des recherches et vous vous rendrez compte assez vite que la fonte des neiges est effective. Par exemple avant 2008 il était impossible de travers le pôle nord entre l’Alaska ou la Sibérie. C’est maintenant possible car à certaines périodes le pôle nord est une île. Cela est dû au recul des glaces.

Maintenant comprenons cette montée des eaux. Si vous prenez un verre d’eau au raz bord avec un glaçon dedans, et que vous le laissez fondre dedans, le verre va inéluctablement déborder, car le glaçon en fondant prend plus de place. C’est pareil pour la planète, les glaciers en fondant rejettent plus d’eau que la masse qu’ils ne prenaient à l’état solide. Comme le verre, les océans et mers vont déborder… Sur nos côtes !

Quelles conséquences ? Cas concrets

Les scientifiques sont encore en train de débattre sur les conséquences pour notre planète et nos océans de ces montées. N’ayant aucune formation scientifique je ne vais pas rentrer dans ce débat, je vais plutôt prendre des cas concrets.
Prenons l’exemple de l’île de Kiritimati qui lutte tous les jours avec l’eau qui grappille le terrain petit à petit. Ou l’île Bikeman qui a tout simplement disparu alors qu’elle était très connue dans les années 80 pour sa végétation verdoyante.

(Vous pouvez voir dans cette vidéo, l’évolution des températures sur la surface du globe depuis 1880).